La programmation de Jazz à l'année s'enrichit !

La programmation de la série Jazz à l’année présentée par TD s’enrichit ! La chanteuse jazz Diana Krall, le chanteur folk suédois José González, le trio électro jazz anglais GoGo Penguin et le chanteur Martin Goyette prendront l’affiche à l’automne 2017 et à l’hiver 2018.

 

Diana Krall, Turn Up The Quiet Tour (supplémentaire) — 29 et 30 novembre, 20 h, Salle Wilfrid-Pelletier, PdA — Chanteuse jazz de calibre mondial, lauréate de 5 prix Grammy et 8 prix Juno, signataire de 9 albums certifiés or, 3 certifiés platine et 7 certifiés multiplatine, Diana Krall fera une escale en sol montréalais cet automne pour présenter son tout nouvel opus, Turn Up The Quiet, accueilli dès sa sortie par une pluie de louanges. Produit par le regretté Tommy LiPuma, le disque revisite avec finesse et sensibilité le répertoire jazz vocal américain (Cole Porter, John Mercer…) : l’œuvre d’une artiste au sommet de son art, que le public sera ravi de découvrir.

  

 

José González 10 février, 20 h, Monument-National — Reconnu pour ses nombreuses collaborations avec le groupe de trip-hop Zero 7, l’auteur-compositeur-interprète suédois d’origine argentine José González est considéré comme l’une des références néo-indie-folk. Avec sa guitare acoustique, il plonge au cœur du folk des années 70, chante de tendres morceaux en faisant glisser d’habiles arpèges vers des mélodies délicieusement ouatées. Une promesse de bonheur auditif !

 

 

 

 

GoGo Penguin 23 octobre, 20 h, Gesù — Signataire d’un jazz acoustique croisé d’électro, GoGo Penguin s’est créé un ADN musical unique qui le propulse parmi les nouvelles étoiles de la scène jazz mondiale. Avec son dernier album, Man Made Object, paru sous la prestigieuse Blue Note et une feuille de route bien garnie, le groupe a brillamment réussi à rassembler le meilleur des deux mondes : la subtilité électrique d’un jazz de haut calibre et l’énergie rock d’un groupe au sommet de sa forme.

 

  

 

Martin Goyette 13 octobre, 20 h, L’Astral — Martin Goyette, c’est d’abord une voix hors du commun caractérisée par un chant aussi puissant qu’éraillé. Le chanteur séduit le public avec son « instrument » rauque et enveloppant digne des grands noms du blues et du jazz. Passionné de blues et de jazz mais aussi de funk et de soul, c’est dans ces différents styles qu’il propulse ses élans, en plus d’être un harmoniciste hors pair possédant un son distinct et bien campé, à l’image de sa voix.

 

 

 

  

 

Publicité
;